11 Février 2021


Après un tour de table, tous sont invités à s’exprimer sur différents points :

L’APEL présente le sondage qui a été réalisé sur la cantine scolaire pour Notre-Dame, Saint-Louis et Saint-Clément. Ce sondage a permis de récolter + de 160 réponses sur les différents niveaux. (cf PDF).

Globalement, au lycée les élèves se disent satisfaits. Au collège, l’ambiance est jugée bonne et le temps pour manger suffisant. En revanche, la salle manque de propreté, surtout au 2ème service et les repas ne sont pas assez équilibrés, copieux ou qualitatifs.  

Pour Notre-Dame, la salle est jugée propre à 60%. En revanche sur tous les autres items, il y a des suggestions fortes des parents : revoir la qualité, les goûts et les menus qui ne sont pas assez variés et qualitatifs. La qualité a baissé (problème de matières premières ?), les plats sont trop salés ou épicés ou trop cuits. Les quantités ne sont pas assez copieuses et le choix est limité dès le 2ème service… 

Il y a également trop de stress concernant le temps du repas, les enfants n’ont pas le temps de finir leur assiette et se sentent pressés. 

  • La maîtresse Alexandra, présente également pour les maternelles, donne ces suggestions et remarques qui rejoignent celles de l’Apel. Pour les élèves de 3-5 ans, il leur faut de la qualité et du simple. Ils ont également très peu de fruits frais. 
  • Les lycéens se disent satisfaits de la qualité des repas et des menus, ainsi que de la cafétéria.
  • Les collégiens et les primaires rejoignent pour la plupart ce qui a été présenté auparavant. Certains demandent plus de desserts diversifiés, ainsi que plus de menu végétarien.

M. Cournut prend note et précise qu’ils suivent les recommandations pour les quantités. Pour la qualité, ils n’ont pas changé de prestataure et prennent toujours les meilleures parties.

Des produits bio et locaux font partie des menus le plus souvent possible, notamment dans les yaourts. 

M.Cournut est informé de ce problème de ravitaillement en fin de service et des actions vont être rapidement mise en place pour le solutionner. Il en est de même pour la qualité des plats (assaisonnements, quantités, qualités…) où la direction a demandé une action pour la rentrée scolaire.

La direction de l’institut souhaite également créer un groupe d’observateurs composé d’élèves. Ils devront noter les différences entre le menu annoncé et le menu servi chaque jour.